Actualités
vendredi 19 octobre 2018
Les Singulières Merveilles de l’Outsider Art Fair
 
Actualités
vendredi 19 octobre 2018
Festival BearBQ, bonne bouffe et culture bear À la folie
 
Diaporama
vendredi 19 octobre 2018
La fabrique à rêves des comédies musicales s’expose à la Philharmonie de Paris
 
Akram Khan
Biographie

Akram Khan est né à Londres. Sa mère l'éveille très tôt aux danses traditionnelles bengalies, qu'il pratiquera pendant son enfance. A ses sept ans elle le présente au célèbre professeur de Kathak Sri Pratap Pawar. Il commence également très jeune le théâtre et participe à l'aventure du Mahabharata de Peter Brook en 1988 (il jouera plus tard dans son film Hamlet).

En 1994, il entre à l'université de Leicester pour étudier la danse. Il pratique alors pour la première fois la danse classique et la danse contemporaine. Il fréquente ensuite l'école de danse contemporaine de Leeds. Il apprend les techniques de Marta Graham, Merce Cunningham, Frederick Mathias Alexander. Il relie dans son propre travail la danse contact, l'improvisation, et une approche physique du théâtre.Il présente son premier solo en 1995, Loose in Flight, puis Fix. Ses chorégraphies singulières conquiert rapidement l'attention des médias et du public. En 1999, il crée Saint et No male Egos (un duo avec Mavin Khoo). Desert steps en collaboration avec Jonathan Burrows marquent un tournant dans son parcours de danseur. Il ressent de façon toute particulière le rapport que son corps et ses muscles entretiennent avec les deux styles de danse qui l'animent: le contemporain et le Kathak.En 2000, il part étudier à P.A.R.T., l'école de Anne Teresa de Keersmaekerà Bruxelles. Il participe alors au projet X-Group pendant 6 mois, ce qui lui permet d'expérimenter son rapport personnel à la danse.

En 2000, il présente son premier travail avec la toute jeune compagnie qu'il vient de créer Rush, un trio, très bien reçu par la critique et le milieu de la danse.En 2002 il présente sa première forme chorégraphique longue Kaash, sur une musique de Nitin Sawhney , et les dessins du sculpteur Anish Kapoor. Le spectacle est joué en France et est très bien accueilli. En 2003 il réalise Red or White. Il travaille ensuite avec l'écrivain anglais d'origine indienne Hanif Kureishi pour A God of Small Tales.

En 2005, Akram Khan collabore avec Sidi Larbi Cherkaoui, danseur de mère flamande et de père marocain, pour Zero degrees of separation. Cette création intègre du texte dans la mise en scène et réfléchit au thème de l'immigration et de la rencontre parfois brutale des cultures. La musique est réalisée en direct par Nitin Sawhney. Le sculpteur Antony Gormley réalise des moulages des deux danseurs.En 2005, il travaille avec Steve Reich et le London Sinfonietta. Il crée un duo avec la danseuse Sylvie Guillem en 2006 où il explore les frontière entre la danse classique et le Khatak. Autre rencontre surprenante, Il est invité en 2006 par Kylie Minogue à chorégraphier son concert. Enfin, il prépare actuellement un duo avec l'actrice Juliette Binoche.