Actualités
vendredi 19 juillet 2019
Berthe Morisot exposée dans le temple de l’Impressionnisme
 
Actualités
jeudi 18 juillet 2019
Paris Plages, palmiers, farniente et activités gratuites au bord de l’eau tout l’été
 
Diaporama
jeudi 18 juillet 2019
Le Bistrot Valois, cuisine traditionnelle dans un écrin de rêve au cœur du patrimoine parisien
 
Elie Chouraqui
Biographie
Nationalité
Français
Date de Naissance
3 Juillet 1950

Elie Chouraqui est un cinéaste français né en 1950, on le connaît entre autres pour le film Ô Jérusalem.

Natif de Paris, Elie Chouraqui mène d'abord une jolie carrière de volleyeur avant de devenir journaliste sportif pour France Soir. Mais sa volonté de faire du cinéma le rattrape. Claude Lelouch le prend en tant qu'assistant réalisateur sur Smic Smac, Smoc en 1971, puis le jeune homme se voit confier ce poste sur d'autres longs-métrages (La Gifle de Claude Pinoteau, Un Elephant ça trompe énormément d'Yves Robert). Impatient, Chouraqui passe à l'étape supérieure en 1978 : Mon Premier Amour avec Anouk Aimée et Richard Berry est son premier film en tant que réalisateur. Il l'a également écrit et produit. Coup d'essai, coup de maître : cette histoire centrée sur les rapports entre un fils et sa mère en fin de vie est un succès.

A partir de là, tout s'accélère. Il tourne Qu'est-ce qui fait courir David en 1982 et réalise Man on fire, un thriller américain, car son talent est également reconnu outre atlantique. Après Miss Missouri avec Richard Anconina, le cinéaste s'essaie à un registre plus léger avec le comique Les Marmottes avant de revenir à une note plus dramatique avec Les Menteurs en 1995, avec Marc Lavoine.

Les années 2000 marquent son éclectisme : associé au chanteur Pascal Obispo, Elie Chouraqui monte la comédie musicale Les Dix Commandements. Le spectacle s'avère être un immense succès populaire. Une fois cette parenthèse derrière lui, il revient au septième art avec Harrison's Flowers, un drame qui s'appuie sur la véritable histoire de Harrison Lloyd, un reporter de guerre qui couvre les événements en Yougoslavie. En 2006 il se base à nouveau sur une histoire déjà écrite avec Ô Jérusalem, une adaptation du livre à succès de Larry Collins et Dominique Lapierre sur le conflit Israélo-Palestinien. En 2009 il retourne à la comédie et retrouve Marc Lavoine pour Celle que j'aime. Cinq ans plus tard, Elie Chouraqui revient au cinéma avec L'Origine de la violence, un drame sur un professeur qui découvre l'existence de son grand-père sur une photo d'un détenu d'un camp de concentration.

Retrouvez Elie Chouraqui dans