Actualités
vendredi 19 juillet 2019
Berthe Morisot exposée dans le temple de l’Impressionnisme
 
Actualités
jeudi 18 juillet 2019
Paris Plages, palmiers, farniente et activités gratuites au bord de l’eau tout l’été
 
Diaporama
jeudi 18 juillet 2019
Le Bistrot Valois, cuisine traditionnelle dans un écrin de rêve au cœur du patrimoine parisien
 
Jean-Daniel Verhaeghe
Biographie
Nationalité
Française

Jean-Daniel Verhaeghe est un écrivain et réalisateur français. Il est principalement connu pour son travail sur le petit écran ainsi que pour le long-métrage Le Grand Meaulnes.

Né en 1944, Jean-Daniel Verhaeghe commence sa carrière de réalisateur en se tournant vers le 7ème art. Il tourne ainsi en 1971 L’Araignée d’eau avant d’enchaîner en 1983 avec La Métamorphose adapté d’un livre de Franz Kafka. Après le grand écran, il décide de poursuivre sa carrière à la télévision et se fait remarquer en tournant des fictions adaptées de livres célèbres.

Premiers succès

Après des timides débuts dans les salles obscures, c’est sur le petit écran que Jean-Daniel Verhaeghe se fait peu à peu un nom. Il passe pour la première fois derrière la caméra pour un téléfilm en 1983 pour L’étrange château du Docteur Lerne. Six ans plus tard, il dirige Jean-Pierre Marielle et Jean Carmet dans Bouvard et Pécuchet adapté d’un roman de Gustave Flaubert. En 1991, il rencontre le succès avec La Controverse de Valladolid, un téléfilm traitant notamment de l’esclavage. Plébiscitée par les critiques, cette fiction permettra au réalisateur de décrocher 4 7 D’or en 1993 dont celui du meilleur réalisateur et du meilleur téléfilm. En 1994, il retrouve Jean Carmet pour Eugénie Grandet. En 1997, il fait tourner Carole Bouquet, Judith Godrèche et Claude Rich dans le téléfilm Le Rouge et le Noir.

De George Sand à Pablo Picasso

Bien installé sur le petit écran, Jean-Daniel Verhaeghe fait tourner les plus grands dans ses téléfilms. En l’an 2000 il adapte Sans Famille avec Pierre Richard avant de diriger en 2003 dans Les Thibault Jean Yanne. En 2004, il tourne* Le Père Goriot* avec Charles Aznavour ainsi que Jaurès, naissance d’un géant avec Philippe Torreton. En 2008, il réunit Gérard Depardieu et Charles Berling dans L’Abolition. En 2010, il consacre un téléfilm à George Sand, George et Fanchette dans lequel jouent Ariane Ascaride et Denis Podalydès. La même année, il tourne *La femme qui pleure au chapeau rouge *avec Thierry Frémont et Amira Casar consacré à Pablo Picasso. En 2012, il fait tourner Emmanuelle Béart dans Le Désert de l’Amour.

Retour au grand écran

Réalisateur renommé de fiction et autres téléfilms, Jean-Daniel Verhaeghe retourne tenter sa chance au cinéma en 2006 avec Le Grand Meaulnes*** ***une adaptation du roman d’Alain Fournier réunissant Nicolas Duvauchelle, Jean-Baptiste Maunier, Clémence Poesy ou encore Jean-Pierre Marielle. En 2002, il change de casquette prend la plume pour publier son premier roman baptisé Un Goût du secret. En 2012 il renouvelle l’expérience avec Le Jeu de l’absence.