Diaporama
mardi 19 mars 2019
L’histoire croisée des musiques et des migrations à Paris et Londres se raconte dans une captivante exposition
 
Actualités
jeudi 14 mars 2019
Il était une femme, il était mille femmes… Portraits dansés et parole engagée
 
Actualités
jeudi 14 mars 2019
Le Musée du Luxembourg zoome sur l’art décoratif des Nabis
 
Karin Viard
Biographie
Nationalité
Française
Date de Naissance
24 Janvier 1966
Professions
Actrice

**Karin Viard est une actrice française née le 24 janvier 1966 à Rouen et célèbre pour ses rôles dans les films Delicatessen, La Nage indienne, Le couperet, Les randonneurs, Le rôle de sa vie, Paris, Potiche ou encore Polisse.

Son diplôme de sténo dactylo en poche, Karin Viard entre au conservatoire de sa ville natale. Elle y reste deux ans, puis décide de s’installer dans la capitale. Elle suit les cours de comédie de Vera Gregh et Blanche Salant, et tourne pour quelques courts-métrages et téléfilms. A 24 ans, elle fait sa première apparition au cinéma avec Tatie Danielle d’Etienne Chatiliez, dans le rôle d’une esthéticienne. Trois ans plus tard, elle décroche son premier grand rôle dans La Nage Indienne. Son personnage, Clara, lui vaudra une nomination pour le César du meilleur espoir féminin.

La comédienne enchaîne dès lors les premiers rôles : Fourbi, Les Randonneurs. Sa carrière cinématographique est lancée. Sollicitée par de nombreux réalisateurs, elle jongle entre théâtre et cinéma. A 34 ans, Karin Viard remporte le César de la meilleure actrice dans le premier long métrage de Solveig Anspach, Haut les Cœurs ! , dans la peau d’une femme atteinte d’un cancer. Deux ans plus tard, c’est dans le film de Michel Blanc , Embrassez qui vous voudrez, qu’elle est une fois de plus récompensée. Elle reçoit le César du meilleur second rôle féminin.

Une actrice accomplie

Karin Viard devient dès lors une actrice à part entière dans le paysage cinématographique français. En 2003, c’est en tant que membre du jury qu’elle apparaît au festival de Cannes. Selon le Figaro, elle a été en 2005, la seconde actrice la mieux payé avec plus de 830 000 euros empochés, juste derrière Josiane Balasko. Il faut dire que l'actrice tourne énormément. Pour preuve, pour le seul mois de septembre 2007, on retrouve l'actrice à l’affiche de deux films : La Vérité ou presque et La Face Cachée.

En 2008, Karin Viard tient un rôle dans le film Paris de Klapisch, pour lequel elle est nommé au César du meilleur second rôle. Elle retrouve ensuite ses compagnons randonneurs dans Les randonneurs à St Tropez avant d'avoir le *baby-blues *pour Diane Bertrand. C'est ensuite dans Le bal des actrices de Maïwenn et dans Le code a changé de Danièle Thompson que le public peut la retrouver.

Le temps des retrouvailles

En 2010, elle fait partie du casting des Invités de mon père d'Anne Le Ny puis elle intègre celui de Potiche de François Ozon. Pour ce rôle, elle décroche une nouvelle nomination au César de la meilleure actrice dans un second rôle. L'année suivante, elle est encore à l'affiche d'une comédie puisqu'elle tourne dans le film Rien à déclarer de Dany Boon avant de retrouver Klapisch pour Ma part du gâteau. Autres retrouvailles marquantes, celles avec Maïwenn qui lui offre un rôle dans son film Polisse, qui lui permet une fois encore de se voir nommée au César de la meilleure actrice, et celles avec Danièle Thompsons pour la pièce *L'amour, la mort, les fringues. *Mais en 2011, on la voit aussi dans Le Skylab de Julie Delpy.

Par la suite, elle continue sa brillante carrière au cinéma à l'affiche de films comme Parlez-moi de vous (2012), Lulu femme nue (2013), L'amour est un crime parfait (2013) ou encore Week-ends (2014). Anne Le Ny la dirige également de nouveau dans On a failli être amies.

Vie privée

Karin Viard est mariée de longue date avec un cadreur, avec qui elle a deux filles : Marguerite, née en 1998, et Simone, née en 2000.

Retrouvez Karin Viard dans