Actualités
mercredi 18 octobre 2017
Barbara forever et en ce moment à la Philharmonie
 
Actualités
mardi 17 octobre 2017
Sgt Pepper fête son anniversaire ce week-end à la Philharmonie de Paris
 
Actualités
lundi 16 octobre 2017
Numok, le numérique fait son festival dans les Bibliothèques de Paris
 
Lars Noren
Biographie
Nationalité
Suédoise
Date de Naissance
9 Avril 1944

Lars Noren est un auteur, metteur en scène et homme de théâtre suédois, né le 9 avril 1944 à Stockholm. A 18 ans, il se sent déjà poète dans l’âme mais ce n’est que l’année suivante qu’il entame réellement une carrière littéraire en signant des recueils tels que Lilas neige et Résidus verbaux d'une splendeur passagère, des œuvres qui reflètent un mal-être existentiel évident. Car si Lars Noren est connu pour être un poète exceptionnel, il est également connu pour être un artiste fragile et mentalement perturbé.

A l’âge de 20 ans, le jeune poète se retrouve interné en psychiatrie pour schizophrénie. Une fragilité qui se manifeste entre autres par une profonde dépression. Il reste néanmoins très productif sur le plan artistique et continue à transcrire son malaise existentiel dans des écrits comme Nobody knows you when you're down and out, en 1968.

La même année, alors qu’il émerge à peine de sa période de convalescence, il fait paraître Salomé, les sphinxes avant de publier, l’année suivante, Revolver (1969).

Bien qu’il tente quelques coups d’essais romanesques, à l’instar de Les Apiculteurs et Le Ciel souterrain, ce sera surtout à travers ses pièces de théâtres que le dramaturge fera le plus parler de lui. Il débute dans cet univers avec Le Lécheur de souverain dont les évènements se déroulent au moyen âge allemand et reçoit en 1971, l’Aftonbladet's Literary Prize. C’est à ce moment là que Lars Noren décide de consacrer exclusivement son énergie et son art au profit du théâtre.

D’une orientation clairement ancrée dans la réalité contemporaine sociale, il se spécialise rapidement dans l’étude et la critique des angoisses existentielles qui entourent le noyau familial, en particulier, et les cercles démunis qui constituent le bas de l’échelle sociale, en général.

C’est ainsi qu’il produit des œuvres poignantes telles qu’Acte sans pitié (en 1978), La Force de tuer (en 1988), La Veillée (en 1989), Sourires des mondes souterrains(en 1992), Automne et hiver et Démons (en 1993)…

Durant près de sept années (entre 1989 et 1995), il s’active à l’écriture d’une collection de 14 pièces qu’il intitulera finalement Pièces de mort.

Catégorie 3.1, écrite en 1997, crée immédiatement la polémique et place le dramaturge sous les feux impitoyables des projecteurs et des critiques qui jugent son style et sa prise de position beaucoup trop sombres et affligeants.

Nommé, en 1999, Directeur Artistique du théâtre national itinérant suédois, le Riks Drama, au Riksteatern, il y donne naissance à des pièces telles que Acte, Le Temps est notre demeure et Venir et disparaître (en 2001) et met en scène La Mouette de Tchekhov pour laquelle il recevra le prix de la critique du Meilleur Spectacle Etranger pour l’année 2002.

Froid et Guerre, toutes deux parues en 2003 en France, sont mises en scène par Lars Noren en personne.

Entre 2007 et 2008, il produit Le 20 novembre, Détails, Kliniken et À la mémoire d'Anna Politkvoskaïa en hommage à la célèbre journaliste russe assassinée en octobre 2006.

2009 s’avère encore une fois une année chargée et prolifique pour l’artiste qui est nommé Directeur du Folkteatern à Gothenburg et met en scène, au théâtre de l'Est parisien, sa pièce Acte.

Poète, metteur en scène, dramaturge et auteur, Lars Noren, qui croit que « le public et les acteurs doivent respirer ensemble, écouter ensemble », est considéré, depuis ses débuts et jusqu’à ce jour, comme le digne successeur de grands noms tels que Strindberg, Tchekhov ou Ibsen.

Retrouvez Lars Noren dans