Actualités
lundi 15 juillet 2019
Déclaration d’amour au cirque, “5es Hurlants” éblouit la Scala
 
Actualités
jeudi 11 juillet 2019
Musiques en terrasse, les “jeudis-concerts” de Bercy Village
 
Diaporama
mercredi 10 juillet 2019
La mode vue de dos côtoie les sculptures de Bourdelle en une conversation qui confine au sublime
 
Ludovic Lagarde
Biographie

Ludovic Lagarde se forme au théâtre à l'université de Paris 3 et à l'école Théâtre en actes de Lucien Maréchal. Il est l'assistant de Christian Schiaretti avant de commencer ses propres mise en scène en 1995. Il fonde sa compagnie en 1996. Il montera des textes de Bertolt Brecht (Le Cercle de craie caucasien), Anton Tchékhov (Platonov), Gyorgy Schwajda ou Samuel Beckett. Il fera une mise en scène en allemand à la Schaubühne de Berlin. En 2007, il présente son adaptation du Richard III de Peter Verhelst, avec Laurent Poitrenaux en Richard, dans une esthétique de film noir soutenue par de longs rifs de guitare. Ludovic Lagarde a également mis en scène des opéras dont The Fairy Queen d'Henry Purcell ou Cadmus et Hermione de Lully. Le metteur en scène mène un travail de pédagogue dans plusieurs écoles de théâtre tel le TNS, le CNSAD, l'ERAC, ou la Comédie de Saint-Etienne.

En 1993, Lagarde fait la commande d'une pièce à Olivier Cadiot Soeurs et frères; cette date marque le début d'une longue collaboration des deux hommes. En écho à l'écriture rythmique et musicale du poète Cadiot, le metteur en scène met en place un travail sur le son et l'image expérimental. Micro HF, déformation des voix et des sons, travail ardu d'éclairage, accompagnent les textes dynamiques de l'écrivain. Lagarde met en scène Le Colonnel des zouaves en 2000, Retour définitif et durable de l'être aimé en 2002 et Fairy Queen en 2005. Il met en scène un opéra sur un livret d'Olivier Cadiot, et une partition de Pascal Dusapin Roméo et Juliette en 2008.

(illustr Fairy Queen)