Actualités
vendredi 19 juillet 2019
Berthe Morisot exposée dans le temple de l’Impressionnisme
 
Actualités
jeudi 18 juillet 2019
Paris Plages, palmiers, farniente et activités gratuites au bord de l’eau tout l’été
 
Diaporama
jeudi 18 juillet 2019
Le Bistrot Valois, cuisine traditionnelle dans un écrin de rêve au cœur du patrimoine parisien
 
Michael Winterbottom
Biographie
Nationalité
Britannique
Date de Naissance
29 Mars 1961

Tout droit sorti d’Oxford avec une licence de lettres en poche, Michael Winterbottomdécide d’intégrer l’université de Bristol pour y étudier le cinéma. Il entre dans le milieu en tant que monteur, puis fait ses premiers pas dans la réalisation. Il réalise de nombreux documentaires et téléfilms.

Avec Andrew Eaton, il fonde à 33 ans, sa propre société de production, Revolution Films. Il signe ainsi en 1995 son premier long-métrage, Butterfly Kiss. Un an plus tard, il adapte sur grand écran son roman préféré, Jude, avec Christopher Ecclestonet Kate Winsletdans les rôles principaux.

\

De la comédie dramatique à la romance, du film de guerre au film policier en passant par le film western, Winterbottem a tout essayé, ce qui lui a valu son étiquette d’homme touche à tout.\ Sa renommée dans le monde du cinéma est telle, qu’il est approché pour diriger Will Hunting. 1,5 million de dollars lui sont proposés, mais il refuse la direction du film pour le plus grand bonheur de Gus Van Sant. En 1998, il monte les marches du festival de Cannes en tant que membre du jury.\

A 42 ans, il reçoit l’Ours d’or au festival de Berlin pour son docu-fiction, In the world . Trois ans plus tard, il retourne dans la capitale allemande, lors de la 56ème berlinade, présenter son film, The Road to Guantanamo.

En 2007, son film Un Coeur Invaincuest présenté hors compétition au festival de Cannes dans lequel il met en scène Angelina Jolie,femme du journaliste Daniel Pearl, enlevé et exécuté en 2002 au Pakistan.

\

En 2009, il réitère dans le drame en réalisant Un été italien dans lequel un homme essaie d'apprendre à vivre avec ses deux filles après la mort accidentelle de sa femme.

L'année suivante, il change de registre avec le thriller violent The killer inside me avec Casey Affleck dans le rôle titre et enchaine avec une comédie en 2011, The trip.