Actualités
mardi 23 avril 2019
Fashion Revolution Week, défilé d'événements pour une mode plus éthique
 
Diaporama
vendredi 19 avril 2019
Le festival Circulation(s) multiplie les regards sur la jeune photographie européenne
 
Actualités
mercredi 17 avril 2019
Le festival du sushi et de la gastronomie japonaise s’installe à Paris
 
Peter Brook
Biographie
Nationalité
Britannique
Date de Naissance
21 Mars 1925

Peter Brook est un acteur, scénariste, réalisateur et metteur en scène britannique né le 21 mars 1925 à Chiswick, à Londres.

Il grandit au sein d'une famille juive qui a quitté la Russie pour fuir la révolution. A l'âge de treize ans, ses parents le mettent en pension. Puis, il fréquente l'Université d'Oxford où il étudie les langues étrangères.

Une fois son diplôme obtenu et à peine âgé de dix-huit ans, le jeune homme tourne son premier film, Un Voyage Sentimental, d'après un roman de Laurence Sterne. Il gère non seulement l'adaptation, mais aussi la production et la réalisation de ce film, avec l'aide de Gavin Lambert.

En 1943, Peter Brook met en scène Doctor Faustus de Christopher Marlowe. Mobilisé durant la Seconde Guerre mondiale, il réalise plusieurs courts-métrages d'instruction militaire entre 1944 et 1945.

Un des plus grand metteur en scène de son époque

Lorsque la guerre est terminée, il poursuit son travail de mise en scène pour le Birmingham Repertory Theatre, montant L'Homme et le Surhomme de George Bernard Shaw, Le Roi Jean de William Shakespeare et La Dame de la Mer d’Henrik Ibsen.

L'année suivante, il présente son premier spectacle, Peines d'Amour Perdues au Royal Shakespeare Theatre. Il devient par la suite directeur artistique de l'opéra de Covent Garden dans la capitale britannique et le restera jusqu'en 1950 avant de démissionner.

Très vite, Peter Brook est reconnu par le monde du théâtre comme l'un des plus grands metteurs en scène de son époque, travaillant tant à Londres et Paris qu'à New York et Moscou.

Retour au cinéma

En 1953, il revient à ses premières amours et se tourne à nouveau vers le cinéma. Il produit L'Opéra des Gueux, adapté du livret de John Gay. Il travaille également pour la télévision en tournant Le Roi Lear, d'après Shakespeare, dans lequel il dirige Orson Welles. À la fin des années cinquante, il adapte le livre de Marguerite Duras, Moderato Cantabile, avec Jeanne Moreau et Jean-Paul Belmondo.

Il s'implique ensuite beaucoup plus dans ses activités théâtrales, montant Le Balcon de Jean Genet, Le Roi Lear de Shakespeare, ou encore La Danse du Sergent Musgrave de John Arden.

En 1962, il est choisi pour diriger la Royal Shakespeare Company. Il met alors en scène bon nombre des œuvres du dramaturge britannique. Il propose également des pièces d’autres auteurs, comme Marat-Sade de Peter Weiss ou U.S. de Dennis Cannan.

Durant cette période, il ne délaisse par pour autant le septième art puisqu'il enchaîne plusieurs films : Sa Majesté des Mouches, d'après William Golding, pour lequel il intervient en tant que scénariste et co-monteur, et l'adaptation sur grand écran de trois pièces qu'il avait montées au théâtre (Marat-Sade, Dites-Moi n'importe quoi d'après la pièce U.S. et Le Roi Lear).

Un détour par Paris

À la fin des années soixante, Peter Brook rejoint Jean-Louis Barrault à Paris. Il décide de créer un groupe de travail dans lequel il rassemble des acteurs du monde entier, dont Yoshi Oida et Sotigui Kouyate. Devenu plus tard le Centre International de Création Théâtrale, il regroupe sous un même toit danseurs, comédiens et musiciens. Le premier spectacle issu de cette collaboration internationale, Orghast, est donné en 1971 en Iran. Ce centre, fondé avec l'aide Micheline Rozan, devient vite une grande famille pour Peter Brook. Il voyagera d'ailleurs en Afrique et en Asie avec cette troupe d'artistes de toutes nations.

En 1974, Peter Brook revient sur Paris et installe sa compagnie au Théâtre des Bouffes du Nord. L'homme redonne vie à ce théâtre fermé depuis longtemps, et y monte de nombreux spectacles. On retiendra Mahabharata en 1985, qu'il présentera à Avignon et qui connaîtra trois ans de triomphe sur diverses scènes. Il fait ensuite une adaptation de cette production pour le cinéma en 1990.

Le théâtre avant tout

À partir des années quatre-vingt-dix, il se consacre essentiellement au théâtre, montant tour à tour L'Homme Qui, en 1993 et Hamlet en 2000. En 2009, il signe la mise en scène de Fragments de Brecht tandis qu'en 2011, il est récompensé d'un Molière d'honneur pour l'ensemble de sa carrière et son travail au sein de Bouffes du Nord. Il reçoit également le Molière du Théâtre Musical pour son spectacle * La Flûte enchantée.*

En 2012, il met en scène la pièce The Suit de Can Themba. Décoré de la Légion d'Honneur au grade d'Officier en 1994, il est élevé au grade de Commandeur en 2013.

Retrouvez Peter Brook dans