Actualités
vendredi 16 août 2019
Les brunchs au fil de l’eau de l’Été du Canal
 
Actualités
mercredi 14 août 2019
L’été s’installe au jardin du Musée du Quai Branly
 
Actualités
vendredi 09 août 2019
Les fantasmagories marionnettiques de Demian Majcen se glissent dans les salons du Musée Jean-Jacques Henner
 
Philippe Torreton
Biographie
Nationalité
Français
Date de Naissance
13 Octobre 1965
Professions
Acteur

Philippe Torreton est un acteur français né à Rouen le 13 octobre 1965 et célèbre pour ses rôles dans les films L.627, Capitaine Conan, Ça commence aujourd'hui, Monsieur N., L'équipier, Présumé coupable, L'ordre et la morale, L'écume des jours, ainsi que pour son rôle dans la mini-série Les rois maudits. Entré à la Comédie-Française en 1990, il en est sociétaire depuis 1994.**

Il entre au Conservatoire d'art dramatique de Paris en 1987 et trois en plus tard à la Comédie française. Le comédien fait ses débuts au cinéma grâce à Claude Pinoteau qui lui offre un rôle en 1991 dans la Neige et le feu.

Le réalisateur Bertrand Tavernier lui propose de jouer dans L 627 (1992). Il le retrouve dans l'Appât en 1995 et dans Capitaine Conan(1996). Sa prestation dans ce dernier film lui vaut un César du meilleur acteur. Fidèle à Tavernier, il joue dans Ça commence aujourd'hui (1999) un film bouleversant véritable critique sociale. Sa femme Anne-Marie Etiennele fait jouer dans sa comédie romantique Tôt ou Tard (2000). Il donne la réplique à Charlotte Gainsbourg dans Félix et Lola, de Patrice Leconte. Antoine de Caunes lui offre le rôle principal de Napoléon Bonaparte dans son film Monsieur N. (2002).

Il joue dans le thriller Corps à corpsaux côtés d' Emmanuelle Seigner puis passe à la comédie dramatique avec l’Équipier. L’acteur prend part à l'adaptation cinématographique de la BD Tanguy et Laverdure dans les Chevaliers du ciel de Gérard Pirès.

Torreton s'engage en politique

En 2007, l'acteur se sépare de sa compagne Claire Chazal avec qui il était depuis 2003. Il s'engage aussi publiquement en politique en soutenant Ségolène Royal lors des présidentielles de 2007. En 2008, il est élu conseiller municipal à la mairie du 9e arrondissement.

Il retourne ensuite dans le passé pour tourner dans le Grand Meaulnes et Jean De la Fontaine. En 2009, il devient Président de la République pour le film d'action Banlieue 13 Ultimatum. Après un passage à la télé pour les besoins de Tempêtes et après avoir démissionné de son mandat au Conseil de Paris en 2010, il revient au cinéma en 2011 dans le drame Présumé coupable dans lequel il tient le premier rôle, celui de d'Alain Marécaux - "l'huissier" de l'affaire d'Outreau réalisé par Vincent Garenq. Un rôle important qui lui permet d'être nommé au César du meilleur acteur pour ce film.

Par la suite, le public peut retrouver Philippe Torreton à l'affiche des films L'ordre et la morale (2011) de Mathieu Kassovitz, L'Art d'aimer (2011) d'Emmanuel Mouret et Tous cobayes (2012) de Jean-Paul Jaud.

Torreton et "l'affaire Depardieu"

A cette époque il fait également parler de lui pour sa lettre ouverte parue dans Libération et dans laquelle il fustige la décision prise par Gérard Depardieu de s'installer en Belgique et de prendre la nationalité Russe pour échapper au FISC français.

Une fois cette polémique passée, c'est dans L'Ecume des jours (2013) de Michel Gondry qu'il apparaît. En 2013 toujours, il rejoint le casting de* La Pièce manquante* de Nicolas Borkenstock.

Retrouvez Philippe Torreton dans