Actualités
jeudi 22 février 2018
L’EP7, la nouvelle guinguette numérique du quartier de la BnF
 
Actualités
jeudi 22 février 2018
Couple au bord de la crise de nerf
 
Actualités
mercredi 21 février 2018
Une semaine pour faire le plein d’activités pas comme les autres avec l’Experience Week
 
Robert Lepage
Biographie
Nationalité
Canadienne
Date de Naissance
12 Décembre 1957

Acteur, dramaturge, cinéaste et metteur en scène québécois de renommée internationale, Robert Lepage, né le 12 décembre 1957 au Québec, est un prodigieux scénographe qui utilise notamment les nouvelles technologies.

Enfant, son souhait était de devenir professeur de géographie. Mais le jeune canadien développe très tôt une sensibilité à l’expression artistique, jusqu’à la révélation de sa passion pour le théâtre. C’est ainsi qu’en 1975, il décide de prendre des cours dans cette discipline de la scène. Il intègre alors le Conservatoire d’Art Dramatique du Québec. Trois ans après, il part à Paris pour effectuer un stage. C’est Alain Knapp qui sera son encadreur.

A la fin de cet apprentissage sur le sol français, Robert Lepage est de retour au Canada. Il commence à s’investir dans divers projets de scène, en tant que comédien, dramaturge, ou encore metteur en scène. Robert Lepage intègre la compagnie du Théâtre Repère dès 1980.

Quatre ans plus tard, il présente sa première pièce Circulations. A peine lancé en tant qu’auteur dramaturge, il rencontre un énorme succès. Lors de la grande cérémonie de la Quinzaine Internationale du Théâtre du Québec, Circulations obtient le Prix de la Meilleure Production Canadienne en plus d’autres récompenses. Il est, entre autres, couronné Etoile de la saison de la Ligue Nationale d’Improvisation. C’est une année prospère pour Lepage mais sa notoriété, bien que considérable, n’est alors étendue qu’aux frontières de son pays natal.

En 1985, il présente sa deuxième pièce, La Trilogie des Dragons qui le fait définitivement connaître à l’échelle internationale. Robert Lepage devient alors un dramaturge confirmé. Il se met à écrire une pièce chaque année. Il présente Vinci en 1986, Le Polygraphe en 1987 et Les Plaques Tectoniques en 1988. L’année suivante, il fait ses débuts au cinéma en tant qu’acteur, dans le film Jésus de Montréal. Mais l’évènement le plus important de l’année 1989 est sa nomination au poste de directeur artistique du Théâtre Français du Centre National des Arts d’Ottawa.

Lepage revient à nouveau à l’écran dans Ding et Dong : Le Film, en 1990. Mais c’est au théâtre qu’il excelle le plus. En 1991, il présente la pièce Les Aiguilles et l’Opium. Puis, il dirige le spectacle Macbeth.

En 1993, Lepage est sollicité pour être le metteur en scène du Secret World Tour de Peter Gabriel. Il crée également la compagnie Ex Machina avec laquelle il peut intervenir dans plusieurs disciplines.

Deux années plus tard, Robert Lepage fait sa première expérience en tant que réalisateur. Il sort le film Le Confessionnal. Une belle réussite, puisqu’il est récompensé du Prix Génie du Meilleur Film.

Le dramaturge parcourt le monde entier pour les besoins de sa fonction. On le retrouve au Japon en 1999, puis à en France en 2001 pour la direction du spectacle La Damnation de Faust. La même année, il reçoit le Prix Jutra et le Prix Paul-Hébert.

En 2003, il décide de réaliser une adaptation cinématographique de son œuvre théâtrale La face cachée de la Lune. Au-delà de son pays d’origine, c’est certainement sa création la plus répandue. Cette année, Robert Lepage, habitué aux récompenses, reçoit le Prix Gascon-Thomas et le Prix Denise-Pelletier. En 2007, il nous présente la pièce Lipsynch et encore une fois le succès est au rendez-vous. Il reçoit le Prix Europe pour le théâtre.

Robert Lepage a un honneur non négligeable pour sa profession. Il est le premier nord-américain à orchestrer une pièce du dramaturge anglais Shakespeare au très distingué Royal National Theatre à Londres. Il a également été couronné Officier de l’Ordre du Canada.

Travailleur acharné, il a parfaitement su ménager son temps et son talent au profit de ses passions pour le cinéma et le théâtre.

Retrouvez Robert Lepage dans