Actualités
mardi 19 septembre 2017
Le versant street culture de La Défense à découvrir lors de l’Urban Week
 
Actualités
mardi 19 septembre 2017
L’Animation se croque à pleines dents au Théâtre de Ménilmontant
 
Actualités
lundi 18 septembre 2017
Tous au restaurant, 15 jours pour déguster à moitié prix
 
Vimala Pons
Biographie

Vimala Pons est une personnalité connue du théâtre, de la télévision et du cinéma français.

D’abord formée au Centre National des Arts du Cirque où elle se
spécialise dans le jonglage, Vimala Pons entre ensuite au Conservatoire
Nationale Supérieur d’Art Dramatique. Elle y suit les cours de **[Daniel
Mesguisch](http://www.premiere.fr/Star/Daniel-Mesguisch-1004217)**,
**[Dominique
Valadié](http://www.premiere.fr/Star/Dominique-VALADIE-74893)**,
Andrzej Seweryn
et **[Muriel
Mayette](http://www.premiere.fr/Star/Muriel-Mayette-99371)**. Dans le
cadre de son enseignement, elle prend part à plusieurs pièces de théâtre
Opérette (ou presque) de Witold Gombrowicz dans une mise en scène de Jean-Michel Rabeux, et Sainte Jeanne des Abattoirs de Bertolt Brecht que monte Bernard Sobel.

Toujours pour les besoins de son cursus, Vimala Pons est également appelée à participer à des stages animés par Marguerite Gateau, Christine Bernard-Sugy, Djibril Glissant et Emmanuel Mouret. Hors études, elle joue dans des spectacles à l’image de L’Histoire du soldat d’Igor Stravinski, La Disparition du slow et Le cinéma ment de Maroussia Verbeke, ainsi que Looking for Mr Castang que met en scène Edouard Baer.

Parallèlement au théâtre, cette passionnée de musique et de sport joue de la clarinette, pratique le karaté et parle couramment l’anglais.

En 2006, Vimala Pons signe son premier passage à l’écran avec le téléfilm Gaspard le bandit de Benoît Jacquot, où elle tient le rôle de Magali.

La même année, le cinéaste Lionel Delplanque présente son thriller intitulé Président. Vimala y incarne la maîtresse du Chef de l’Etat, rôle tenu par Albert Dupontel.

Après avoir donné la réplique à Sami Bouajila, Fred Ulysse et Emmanuel Leconte dans le court-métrage Hors course de Bertrand Bossard, elle est face à Clovis Cornillac dans le long-métrage de science-fiction Eden Log. Réalisé par Franck Vestiel, ce film sort en salle le 26 décembre 2007 et compte Zohar Wexler, Sifan Shao et Arben Bajraktaraj parmi ses acteurs.

L’année suivante, elle évolue sous la direction d’Edwin Baily qui porte à l’écran les écrits de Jean-François Parot. La série Nicolas Le Floch, diffusée sur France 2 en 2008, retrace les aventures d’un jeune policier parisien du XVIIIème siècle. Le personnage de Nicolas Le Floch est incarné par Jérôme Robart, alors que Vimala Pons campe La Satin.

Elle renoue, la même année, avec le cinéma en interprétant le personnage d’Anaïs Cluzel dans la comédie La Sainte-Victoire, réalisée par François Favrat. À ses côtés, Clovis Cornillac, Christian Clavier et Sami Bouajila font tout pour remporter les élections municipales qui leur permettraient d’assouvir leurs désirs de pouvoir et d’argent.