Actualités
jeudi 12 décembre 2019
Kiki Smith imprègne les salons de la Monnaie de Paris de son œuvre protéiforme
 
Actualités
mardi 10 décembre 2019
Noël à la moulinette du Collectif du Grand Cerf Bleu
 
Actualités
mardi 10 décembre 2019
Entre marionnette traditionnelle japonaise et vidéo live, “Le Sabre et la Comète” fait le pont entre passé et présent
 
Maguy Marin - May B

La saison 2012-2013 sous le signe de Beckett

Beckett a la cote en cette rentrée théâtrale. Une dizaine de spectacles, créations ou reprises, sont programmés cette saison. Pourtant, pas d’hommage particulier, pas d’anniversaire posthume (le centenaire de sa naissance a eu lieu en 2006) qui justifierait cet engouement saisonnier pour l’auteur dramatique le plus philosophique du XXème siècle, Prix Nobel de Littérature pour l’ensemble de son œuvre.

L’écriture de Beckett ne cesse de titiller les metteurs en scène, de leur lancer des défis, par sa noirceur radicale, son austérité minimaliste, son regard sur la condition humaine, et ce fameux sens de l’absurde qui lui est propre. Ce qui est le plus troublant cette année, c’est la mixité des propositions scéniques, allant du théâtre à la danse contemporaine en passant par l’exercice de la simple lecture ou encore l’art de la marionnette.

Beckett est sur tous les fronts et surtout ceux où l’on ne l’attend pas, investissant le champ chorégraphique, chez Maguy Marin notamment (dont l’œuvre occupe une place particulière dans la programmation de la 41ème édition du Festival d’Automne) avec la reprise de son cultissime May B (au 104 et au Rond-Point) et du plus confidentiel Cap au pire (au 104).

Du côté du verbe, ce sont les retrouvailles avec Sami Frey qui reprend ses lectures de Premier Amour et Cap au Pire au Théâtre de l’Atelier. Un grand comédien pour deux grands textes, non dramatiques à l’origine mais qui trouvent dans cette mise en voix assumée, élégante et maîtrisée, toute de sobriété contenue, un terrain d’épanouissement idéal.

Et puis il y a le metteur en scène Alain Françon qui joue coup double à cheval sur le public et le privé, avec les reprises de La Dernière Bande d’abord, au Théâtre de l’œuvre, puis à partir de janvier 2013, de Fin de Partie au Théâtre de l’Odéon. Le comédien Serge Merlin est des deux distributions, entouré de Michel Robin, Isabelle Sadoyan et Gilles Privat pour le quatuor de Fin de partie, seul en scène sur le monologue intimiste de La Dernière Bande. Autre coup double du côté du metteur en scène Bernard Lévy qui s’attaque lui aussi à Fin de Partie (programmé à la MC 93 de Bobigny ainsi qu’à l’Athénée) et à l’une des plus célèbres pièces de Beckett, souvent montée : En Attendant Godot (à l’Athénée également).

Quant à la singulière pièce Acte sans paroles 1, elle se déploie dans deux salles parisiennes d’envergure radicalement différente, le Théâtre National de Chaillot et le discret Théâtre aux Mains Nues. En version marionnette pure aux Mains Nues dans une mise en scène de François Lazaro. Dans une version mixte à Chaillot, à mi-chemin entre le théâtre, le cirque, la manipulation d’objets et la danse contemporaine. Cette dernière est signée Dominique Dupuy, danseur émérite et aguerri, qui partage le plateau avec l’artiste de cirque Tsirihaka Harrivel pour une exploration par le geste de la théâtralité silencieuse de cette dramaturgie singulière.

Alors pourquoi tant de Beckett cette saison ? Concours de circonstance, hasard, reflet d’un air du temps ? Si l’on considère que l’un des motifs qui traverse l’œuvre beckettienne est celui de l’empêchement, celui-ci fait-il écho aux contraintes d’une époque en crise ? On ne va pas non plus échafauder des hypothèses sur l’austérité de mise en ces temps de grisaille économique et sociale mais pourquoi pas, une piste à creuser…

Par Marie Plantin.

On fait le point. Recensement des propositions beckettiennes en cette saison théâtrale 2012-2013 :

Du côté de la lecture

» En savoir plus sur Premier Amour\ » Réservez vos places pour Premier Amour au Théâtre de l’Atelier

» En savoir plus sur Cap au pire\ » Réservez vos places pour Cap au Pire au Théâtre de l’Atelier

Du côté du théâtre\ » En savoir plus sur La Dernière Bande au Théâtre de l’œuvre\ » Réservez vos places pour La Dernière Bande au Théâtre de l’œuvre

» En savoir plus sur Fin de Partie au Théâtre de l’Odéon\ » Réservez vos places pour Fin de Partie au Théâtre de l’Odéon

» En savoir plus sur En Attendant Godot à l’Athénée\ » Réservez vos places pour En Attendant Godot à l’Athénée

» En savoir plus sur Fin de Partie à l’Athénée\ » Réserver vos places pour Fin de Partie à l’Athénée

Du côté de la danse contemporaine\ » En savoir plus sur May B de Maguy Marin\ » Réservez vos places pour May B de Maguy Marin

» En savoir plus sur Cap au Pire au 104

Du côté de la marionnette\ » En savoir plus sur Acte sans paroles 1 à Théâtre aux Mains Nues

A cheval sur le cirque, le théâtre, la manipulation d’objets et la danse\ >>Réservez vos places pour Acte sans paroles 1 à Chaillot

Réserver cet évènement Réserver cet évènement Réserver cet évènement Réserver cet évènement Réserver cet évènement Réserver cet évènement Réserver cet évènement