Actualités
vendredi 20 mars 2020
Le Silence et la peur, Nina Simone et l’Histoire noire-américaine dans un spectacle éclairé et éclairant
 
Actualités
mercredi 18 mars 2020
Quand la sculpture contemporaine s’empare du motif animal…
 
Actualités
mardi 17 mars 2020
Turner illumine le Musée Jacquemart André de ses peintures et aquarelles en provenance de la Tate
 
Télérama Télérama, du Télérama

Un spectacle qu'on va visiter comme la tour Eiffel. Sa longévité a pour effet que des grands-parents qui l'ont découvert au temps de leur jeunesse y entraînent leurs petits-enfants. Le phénomène, qu'on retrouve à Londres avec des pièces d'Agatha Christie, vaut qu'on y consacre une soirée. Il est bon de se rappeler que lorsqu'il fut découvert, Ionesco, maître du théâtre de l'absurde, fut voué aux gémonies. Au fil des ans, le spectacle a, l'on s'en doute, perdu l'atmosphère de déraison qui faisait son charme. Les monologues éperdus de ces personnages qui n'ont d'oreilles que pour leurs propres paroles font néanmoins toujours mouche.