Actualités
mercredi 19 juin 2019
La Ktha Compagnie vient nous questionner au cœur de la ville
 
Actualités
mercredi 19 juin 2019
Rhizomes revient et dans son sillon, des concerts à ciel ouvert !
 
Actualités
mardi 18 juin 2019
Le Point Virgule fait l’Olympia, 12e !
 
base

Le Festival Paris des Femmes donne la part belle aux plumes féminines

Trois soirées, neuf pièces courtes et inédites, écrites pour l’occasion par autant d'auteures issues du monde des lettres, du théâtre et du cinéma sur le thème des “noces”. Un défi joyeux, un état d’esprit libre, le Festival “Paris des Femmes” ne lâche pas l’affaire et on s’en réjouit.
Voici venir la huitième édition du Festival "Paris des Femmes", créé en 2012 à l’initiative de Michèle Fitoussi, Véronique Olmi et Anne Rotenberg afin de développer la visibilité des auteures via l’écriture dramatique et d’inverser une tendance fâcheuse dans le milieu du spectacle vivant (entre autres), à savoir leur sous-représentation. Alors plutôt que de râler dans son coin, de s’indigner dans le vent, d’afficher son mécontentement sur les réseaux sociaux les mains dans le dos, le mieux n’est-il pas d’agir, de s’investir personnellement, de s'organiser à plusieurs, de sortir du marasme en le contrant ? C’est ce que fait “Paris des Femmes - Scène d’auteures” qui a inventé sa forme, un Festival sur trois jours, son enjeu, mettre en lumière la création de textes dramatiques au féminin, son ambition, être accessible à tous les publics, briser les murs, ou du moins essayer, et parler de tous les sujets, même tabous. Le principe ? Chaque année, un thème est lancé et proposé à une poignée d’artistes-auteures issues de la littérature, du théâtre, du cinéma. Un sujet commun donc, que chacune s’approprie à sa façon en écrivant une pièce courte qui sera présentée lors du Festival sous forme de lecture mise en scène. Monologue ou dialogue, un metteur en scène s’attache à leur donner une vie scénique sur un vrai plateau de théâtre, puisque le festival s’est déroulé jusqu’à présent sur la scène du Théâtre des Mathurins et s’installe cette année pour la première fois à la Pépinière Théâtre. A l’issue de l’événement, les textes sont édités à l’Avant-Scène Théâtre, et un Prix ainsi qu’une Bourse de Création sont remis à la lauréate élue afin de l’aider à développer son projet et aboutir sa pièce en version longue.

Pour cette huitième édition, le thème abordé est “Noces”. Neuf personnalités s’en sont emparé : Anne Berest (dont on a lu les très beaux “La Fille de son père” et “Sagan 1954”), Adélaïde Bon (dont le premier roman, “La Petite Fille sur la banquise” reste parmi nos plus grands chocs littéraires récents), l’actrice Isabelle Carré, les auteurs Catherine Cusset, Tania de Montaigne, Carole Fives et Noëlle Châtelet, la comédienne Anna Mouglalis, et la réalisatrice Rebecca Zlotowski (qui compte déjà trois films à son actif, “Belle Epine”, “Grand Central” et “Planétarium”). Au nombre de trois, les metteurs en scène invités à participer sont Michel Vuillermoz de la Comédie-Française, Anne Berest (qui est multi-casquettes) et Jérémie Lippmann (“La Vénus à la Fourrure” lui a valu le Molière de la pièce de Théâtre Privé en 2015) . Parmi les comédiens venus partager les textes, on note les présences réjouissantes de Judith Magre, Mathieu Demy, Kate Moran, et du très jeune Quentin Dolmaire (révélé par Arnaud Desplechin dans “Trois Souvenirs de ma jeunesse”).

Les trois jours seront ponctués d’un temps d’échange avec les auteures le samedi à 18h, débat animé par la journaliste littéraire Karine Papillaud.


Par Marie Plantin

Paris des Femmes
Les 10, 11 et 12 janvier 2019, à 20h30
A la Pépinière Théâtre
7 Rue Louis le Grand
75002 Paris
Réserver cet évènement