Actualités
vendredi 15 décembre 2017
Spirou et Fantasio s’exposent à la Galerie Daniel Maghen
 
Actualités
mercredi 13 décembre 2017
La culture estonienne passe son hiver à Paris avec Loov Kultuur
 
Actualités
mercredi 13 décembre 2017
Musique, danse et théâtre s’invitent à la table pour une performance insolite à voir à la Pop
 
Actualites

Ecouter Ovide en famille dans la cale d'une péniche

Un mythe issu des "Métamorphoses" d’Ovide à écouter en famille sur une péniche le dimanche à l’heure du goûter, voici ce que propose la Pop au public en cette rentrée 2017. On n’a pas encore testé mais on adore l’idée !
Voici venu le deuxième automne de la Pop, cette péniche amarrée au début du Quai de Loire à quelques enjambées du cinéma MK2 et qui se donne pour mission d’être un "incubateur des musiques mises en scène". La Pop est donc un lieu où s’exprime une certaine théâtralité de la musique, où les multiples potentiels de spatialisation de celle-ci sont explorés. La Pop est un lieu laboratoire.

En parallèle à cette dynamique qui associe la musique aux arts scéniques, le lieu a imaginé un rendez-vous du dimanche, un rendez-vous l’après-midi à destination d’un public familial, qui offre à chaque session une proposition différente autour d’un mythe ou d’une épopée ayant durablement nourri l’histoire des arts, en particulier lyriques et dramatiques. L’an passé, la Pop s’était attachée déjà à ce principe de (re)lecture contemporaine d’une œuvre phare du passé, avec "Le Roman de Tristan et Yseut" de Joseph Bédier datant de 1905.

Cette année, c’est le poète latin Ovide qui est à l’honneur (dont on célèbre en 2017 le bimillénaire de sa mort) et force est de constater que l’auteur des "Métamorphoses" a la cote ces derniers temps, que ce soit au cinéma (avec l’audacieuse adaptation de Christophe Honoré sortie il y a quelques années) ou au théâtre récemment avec la création somptueuse de Guillaume Vincent, "Songe et Métamorphoses", qui réunissait Ovide et Shakespeare en un même spectacle-monde époustouflant). Et si l’on remonte à 2008, Marcial di Fonzo Bo avait mis en scène trois comédiens du Français dans une réécriture signée Philippe Minyana, intitulée "Les Métamorphoses, la Petite dans la forêt profonde".

C’est qu’Ovide est intemporel, son écriture splendide et ses fables fantastiques surprenantes de cruauté, d’amour et d’érotisme mêlés. C’est qu’Ovide, en retraçant dans cette œuvre faramineuse (composée de quinze chants ou livres et de 12000 vers) la naissance du monde gréco-romain et y compilant les récits de la mythologie grecque et romaine, nous parle encore aujourd’hui, résonne et rayonne toujours dans nos esprits.

Alors voilà, chaque dimanche à 15h30 et ce jusqu’au 5 novembre, embarquez dans la cale de la péniche en compagnie d’un comédien, accompagné lui-même d’un autre artiste de son choix (créateur sonore, musicien, scénographe, metteur en scène…) pour une lecture de l’un des récits composant "Les Métamorphoses", une sélection de quatre mythes  choisis parmi les 246 fables qui composent ce livre fleuve : "Orphée et Eurydice", "Echo et Narcisse", "Daphné et Apollon", "Callisto et Arcas". Parmi les personnalités invitées, sont de la partie Thomas Bouvet, le metteur en scène Hugues de la Salle et la comédienne Hélène Bressiant, le duo de metteurs en scène Jade Herbulot et Julie Bertin (fondatrices du Birgit Ensemble), les comédiens Guillaume Fafiotte et Nathalie Bourg, le metteur en scène Benjamin Lazar, les comédiens Léon Bonaffé et Clémentine Lebocey, la comédienne Clémence Azincourt et la scénographe Camille Vallat ainsi que la comédienne Emilie Incerti Formentini et le metteur en scène Guillaume Vincent, familier de l'œuvre.

Quatre histoires intemporelles et universelles, qui seront lues chacune deux fois (deux dimanche consécutifs) par des tandems artistiques différents à chaque fois. Si bien que l’on peut revenir écouter le même récit sans le réentendre tout à fait de la même façon puisque l’interprétation apporte sa plus-value subjective en fonction de l’approche qui en est faite. Une vraie belle idée, un dispositif léger qui remet l’écoute au centre de l’expérience du spectateur, un temps partagé poursuivi par un goûter, de quoi faire passer en sourdine le blues tenace du dimanche.

Par Marie Plantin

Les Métamorphoses d'Ovide : (Re)lectures
Tous les dimanches
Du 17 septembre au 5 novembre 2017
A La Pop
Péniche amarrée face au 34 Quai de la Loire
75019 Paris