Actualités
vendredi 22 juin 2018
Le Quai Branly, musée hanté et ouvert non-stop pour son week-end d’Enfers
 
Actualités
vendredi 22 juin 2018
La folie du jeu s’empare de la capitale avec Paris est ludique
 
Actualités
jeudi 21 juin 2018
Radio Live revient, à la Maison des Métallos, son QG scénique parisien
 
base

La collaboration entre Joost Swarte et le New Yorker s’expose à la Galerie Martel

Alors qu’il publie en France, un ouvrage sur sa collaboration avec le prestigieux New Yorker, l’illustrateur Joost Swarte s’expose à la Galerie Martel. L’occasion de découvrir les travaux de cet autodidacte, issu du milieu underground et admirateur de Hergé, réalisés pour le prestigieux média.
Joost Swarte ? Son nom ne vous évoque peut-être pas grand-chose, voire rien du tout ! Et pourtant, cet artiste néerlandais de 70 ans est loin d’être un anonyme dans le milieu de l’illustration et de la BD. La ligne claire ? C’est lui ! Enfin pas tout à fait ! Impliqué dans une exposition dédiée à Hergé à Rotterdam en 1977, le jeune illustrateur pense alors aux termes “klare lijn” pour définir le style du dessinateur belge dont les ouvrages l’ont marqué enfant. C’est ainsi qu’est née la fameuse “ligne claire”, mais Swarte se distingue aussi et surtout par sa propre oeuvre, par son parcours d’autodidacte et par son passage par la case underground (revues Raw, Métal Hurlant et Charlie Mensuel) qui paradoxalement lui a permis de gagner son ticket d’entrée au prestigieux New Yorker et de réaliser le rêve de tout illustrateur !

Depuis 1994, Swarte signe pour le magazine quelques couvertures ainsi que des “spots”, ces toutes petites vignettes en noir et blanc qui s'insèrent en plein milieu des articles. Adepte de la ligne claire et fortement attaché à la liberté d’action qu’il a connu dans la presse underground, l’artiste réalise pour le média toute une série d'images subtiles. D'apparence simple, ses créations laissent bien souvent apparaître au second coup d'œil un trait d’humour, une dose d’absurdité et de décalage : à l'image de cette illustration d’un homme qui lit son journal dans son salon et qui représente une scène tout à fait banale si ce n’est que tous les meubles sont fixés au plafond ou cette couverture de 2007 où l’on voit un autre homme avec un parasol judicieusement placé sous l’unique rayon de soleil qui a réussi à se frayer un chemin entre les hauts, très hauts buildings de Manhattan. 
Tout comme “l’illustrateur-auteur” apprécie de faire des recherches et de se plonger dans un sujet qu’il ne maîtrise pas, il aime tout autant susciter la réflexion ou l'interrogation auprès de ceux qui prendront le temps de décrypter ses visuels aux sens cachés. Oui, sens caché au pluriel, car à chaque lecteur et/ou observateur sa façon d’analyser une illustration de Swarte. 

Joost Swarte “New Yorkers”
Du 19/01 au 17/03/2018
A la Galerie Martel
17, rue Martel
75010


Par Rita Carvalho
Réserver cet évènement