Diaporama
jeudi 18 octobre 2018
Le témoignage photographique de Dorothea Lange s’expose au Jeu de Paume
 
Actualités
mercredi 17 octobre 2018
INTERVIEW - Gurshad Shaheman et le Cabaret Dégenré
 
Actualités
mercredi 17 octobre 2018
Welcome !, l’événement culturel et engagé du Musée de l’Immigration revient
 
base

La Ferme du Bonheur en pleine Saison des Grâces

Avec l’été, la Saison des Grâces revient et baigne la Ferme du Bonheur, havre de résistance par l’art et la nature réunis, d’une programmation poétique, littéraire, et musicale à mille lieues des modes et tendances. Libre et intemporelle donc.
Si vous n’avez jamais mis les pieds à la Ferme du Bonheur, le jeu en vaut la chandelle, le lieu vaut le détour, une halte même. Ce havre de nature oxygénant, niché au cœur de Nanterre, est tenu par Roger Des Près, directeur atypique, hors des normes et des carcans, et la personnalité de l’homme insuffle à l’endroit sa singulière identité. Aller à la Ferme du Bonheur (rien que le titre est un programme, une promesse), c’est la garantie du dépaysement, d’un accueil convivial et chaleureux et une programmation loin des stéréotypes ambiants. 

Depuis le 7 juillet, la Ferme a enfilé ses couleurs estivales avec son annuelle Saison des Grâces. Parmi les événements attendus, le poète Jacques Rebotier que l’on aime tant, qui se joue du sérieux en jouant avec la langue et les sonorités, l’orthographe et le rythme, qui sait être léger sans être vide et drôle sans être creux, et trouve un malin plaisir à bousculer le sens pour mieux nous donner matière à penser, sera présent demain pour une sortie de résidence bilingue puisqu’il donnera son fameux “Contre les Bêtes”, déjà joué moultes fois, dans une performance-lecture en Français et en espagnol, accompagné de l’actrice Odille Lauria. C’est à 20h30, ce sera tout plein d’animaux de toutes espèces et d’humains bestiaux, ce sera espiègle et joyeux même si l’heure est grave, ce sera contre, tout contre (comme disait Guitry), le cadre sera idéal et la langue musicale.

Sinon, on vous recommande chaudement la soirée du 18 août en compagnie de Roger des Près himself, lui-même accompagné des moutons de la ferme, oui oui vous avez bien lu. Rendez-vous une heure et quart avant le coucher du soleil, soit à 19h47 précises, pour une déambulation dans le paysage nanterrien (à travers la Ferme, le parking désolé à côté, la Cité, l’Université, le Champ de la Garde) au rythme d’une lecture choisie à bon escient, “L’Homme qui plantait des arbres” de Giono, récit pépite du grand écrivain provençal. Une promenade littéraire qui vient inscrire les mots de Giono dans l’environnement péri-urbain, entre friches à l’abandon et constructions de béton. Le retour à la Ferme s’accompagnera d’un souper aux saveurs de thym et romarin pour finir sur la projection de films rares prêtés par l’Association des Amis de Jean Giono sise à Manosque. Sur matelas ou chaises longues en plein air si la météo est clémente, dans la salle de bal s’il pleut, un (bouquet) final comme la Ferme du Bonheur en a le secret.


Pour vous rendre dans l’antre de Roger des Près, on vous conseille vivement le RER A. Descendez à la station Nanterre Université, traversez la Fac, longez la Palissade des Poètes de couleur verte, jaune et rouge, avec des cirques derrière et des vignes devant jusqu’à ce que vous tombiez sur une porte en bois dotée d’une cloche en bronze. Sonnez, vous y êtes. Et plus que ça, vous y êtes les bienvenus !

Par Marie Plantin

La Saison des Grâces
Du 7 juillet au 8 septembre 2018
A La Ferme du Bonheur
220, avenue de la République
92000 Nanterre
Réservation et renseignements tarifaires : 01 47 24 51 24
Réserver cet évènement