Actualités
vendredi 20 mars 2020
Le Silence et la peur, Nina Simone et l’Histoire noire-américaine dans un spectacle éclairé et éclairant
 
Actualités
mercredi 18 mars 2020
Quand la sculpture contemporaine s’empare du motif animal…
 
Actualités
mardi 17 mars 2020
Turner illumine le Musée Jacquemart André de ses peintures et aquarelles en provenance de la Tate
 
base

Le Colvert, une cuisine de bistrot moderne, savoureuse et abordable à Saint-Germain-des-Prés

Saint-Germain-des-Prés n’est pas forcément notre zone de prédilection quand on part à la recherche de bons restaurants (trop touristique, peur de tomber sur un attrape-gogo ou sur une très bonne table hors de prix) ! Mais loin de vouloir rayer définitivement un quartier entier de notre terrain de chasse, on a tenté une ultime expédition, au Colvert Bistrot.
19h30 en semaine, rendez-vous dans la Rue Saint-André-des-Arts pour mettre les pieds sous la table du Colvert Bistrot, 3 mois d’activités au compteur. A l’heure où la plupart des restaurants sont encore un peu vides, l’établissement, lui, est déjà en ordre de bataille pour servir les touristes “dîne-tôt”. Le lieu a effectivement de quoi attirer le chaland avec sa devanture rouge pétard, son intérieur chaleureux, boisé, élégant et ses carreaux de ciment d’époque qui se laissent d’autant plus apprécier ce soir-là que les portes-fenêtres sont grandes ouvertes. La carte est, quant à elle, assez prometteuse, alléchante, variée (et avec des tarifs raisonnables pour le quartier) afin de convaincre les plus indécis.

On se met donc à table pour goûter à cette cuisine de bistrot présentée comme peu routinière et rehaussée d’une touche de modernité, soit ! A la rubrique des entrées, les propositions pas plan-plan se bousculent effectivement et on jette notre dévolu sur des escargots, un classique de nos brasseries françaises certes, mais ici revisités sous la forme de tempura, et sur un mille-feuille aux savoureux légumes, frais et surmonté d’une crème fouettée aux épices qui aurait mérité d’être plus corsée. Côté plats, on tente le 100% mer (rassurez-vous les viandards ne sont pas exclus de la carte), avec un rouget finement parfumé à l’anis, au fenouil et à l’orange, en bouche tout est à l’équilibre, comme les goûts et les couleurs de cette autre assiette poiscaille (filet de bar) où le vert pomme du coulis de cresson s’associe au risotto d'épeautre à l’encre de seiche et à l’orange vif des carottes. 
Satisfaits, réconciliés avec le quartier et repus, la dégustation s’arrête là mais nous aurions très bien pu la finir avec la rhubarbe pochée et sa mousse coco crumble ou avec le moelleux à la pistache et sa chantilly de chocolat blanc. Mais point trop n’en faut, on a très bien mangé à Saint-Germain-des-Prés, hallelujah !

54, rue Saint André des Arts
75006 Paris

01 42 03 73 67

Sur la carte : entrée-plat ou plat-dessert à 30 € / entrée-plat-dessert à 35 € 
Menu du jour : plat du jour à 13,90 € / entrée-plat ou plat-dessert à 15,90 € / entrée-plat-dessert à 19,90 € 


Par Rita Carvalho