Diaporama
vendredi 14 décembre 2018
La plus grande collection privée d’Europe sur Star Wars s’expose à Paris
 
Actualités
vendredi 14 décembre 2018
Rencontre solaire avec Catastrophe
 
Actualités
jeudi 13 décembre 2018
Le DOC Ciné Club programme La Commune de Peter Watkins, film rare et brillant
 
base

Le Festival (Des)Illusions, l'utopie d'un spectacle vivant transdisciplinaire, ouvert à tous les vents

Troisième édition d’un festival qui fait la part belle aux techniques circassiennes, Des(Illusions) revient brouiller les frontières de genres et placer le corps et la transdisciplinarité au cœur du dispositif scénique. Avis aux amateurs de vertige !
Le Festival Des(Illusions) organise la rencontre du cirque, du théâtre et de la danse, sur le plateau du Monfort, ce théâtre du XVème arrondissement en forme de chapiteau des temps modernes, dirigé par un duo d’anciens circassiens émérites, Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel, qui concoctent depuis leur arrivée à la tête du lieu une programmation cohérente et qualitative, qui mérite qu’on s’y attarde.

La manifestation dure trois semaines et présente une quinzaine de spectacles à cheval entre les disciplines, l’expérience physique du plateau, poétique ou clownesque, étant au coeur de chaque proposition. Des artistes qui n’ont plus à faire leurs preuves sont de la partie, Jérôme Thomas, jongleur rêveur, Pierre Maillet, metteur en scène et comédien iconique, Frédéric Ferrer, l’inventeur de Cartographies inimitables, passionnantes et poilantes, Pierre Guillois, cabarettiste délicieusement grivois et bien plus, Michel Schweizer, marginal flamboyant du spectacle vivant qui redéfinit à chaque création son rapport au plateau et nous enthousiasme systématiquement… Et puis il y a les artistes encore discrets mais plus pour longtemps, Olivier Meyrou qui met de nouveau en scène l’acrobate Matias Pilet (après “TU” qui avait marqué les esprits), la Compagnie MMFF, présente avec deux spectacles (“Dad is dead” et “Manifeste”), le Galapiat Cirque avec “Marathon”, un solo de Sébastien Wojdan, le chorégraphe Mickaël Phelippeau qui s’associe ici avec le joueur de cornemuse Erwan Keravec en un duo danse/musique explorant la transformation de l’identité dans l’art, la performeuse électrique et troublante Silvia Calderoni de la Compagnie italienne Motus, et d'autres encore.

Bref, le Festival Des(Illusions) c’est une marmite bouillonnante de spectacles éclectiques avec une force de frappe puissante.


Par Marie Plantin

Festival (Des)Illusions
Du 8 au 25 mars 2018
Au Monfort
106 Rue Brancion
75015 Paris