Actualités
jeudi 16 août 2018
Le Cercle des Illusionnistes passe l’été au Théâtre de la Renaissance
 
Actualités
mardi 14 août 2018
La Cité Fertile, le nouveau lieu de vie éphémère et optimiste de Pantin
 
Diaporama
lundi 13 août 2018
La cuisine artistique de Subodh Gupta se goûte à la Monnaie de Paris
 
base

Les Rumeurs radiophoniques du Raoul Collectif

"Rumeur et Petits Jours", la deuxième création de la troupe belge du Raoul Collectif continue sa tournée foisonnante et revient en région parisienne, et c’est une très bonne nouvelle.
Ils avaient conquis le Festival d’Avignon il y a quelques années avec un premier spectacle (présenté à la Manufacture), "Le Signal du Promeneur", qui déjà témoignait du talent de tous et de chacun, comédiens, musiciens, preuve irréfutable que la création collective avait encore de beaux jours devant elle. Et puis ils ont réitéré avec "Rumeur et Petits Jours", un spectacle comme à la radio, à la table une bonne partie de la représentation mais pas plan-plan pour autant. Nous voici donc en direct de la dernière de l’émission radiophonique Epigraphe qui doit mettre la clef sous la porte pour cause d’étranglement économique.

Les cinq chroniqueurs, tous des hommes, tentent de réfléchir ensemble à leur situation et à la situation sociale de manière plus générale et ce n’est pas une mince affaire. Des dissensions apparaissent immédiatement, et le débat oscille, houleux, tendu, autant émotionnel qu’intellectuel, chacun y allant de son opinion, y mettant son grain de sel, si bien que le sujet réel de la représentation mue, se transforme pour interroger en profondeur mais non sans bonne humeur la possibilité ou l’impossibilité de la cohabitation dans un même espace restreint de pensées divergentes. Entreprise utopique ou envisageable ? Telle est la question sous-jacente. Faire une émission ensemble, penser ensemble, vivre ensemble, comment faire dans un monde qui prône l’individualisme à toutes les sauces ? Dit comme ça, on pourrait craindre un spectacle prise de tête et bien-pensant mais le Raoul Collectif a l’art d’être drôle et tire allègrement son épingle du jeu en allant voir ailleurs s’il y est, au Mexique, tiens donc, pour mieux changer de point de vue, se décentrer et bousculer ses petites habitudes occidentales.

C’est oxygénant à souhait et ça part en fanfare encore (comme dans leur premier opus qui faisait la part belle à la musique). Du théâtre optimiste qui refuse le discours unique du libéralisme et invente d’autres récits, d’autres possibles. Ici le dialogue devient arme de résistance collective, remède à l’immobilisme, à l’uniformisation des discours et au repli sur soi général.

Et puis ce n’est pas tous les jours qu’un spectacle nous réconcilie avec la pensée politique autant qu’avec les cols roulés moulants des années 70.

Par Marie Plantin

Rumeur et Petits Jours
Du Raoul Collectif
Les 21 et22 novembre 2017
Dans le Cadre du Festival Théâtral du Val d’Oise
A l’Apostrophe Théâtre des Louvrais
Place de la Paix
Pontoise

Tournée française

Le 24 novembre 2017 à L’espace Germinal à Fosses 
Les 29 et 30 novembre 2017 au Théâtre de Lorient 
Le 5 décembre 2017 au Théâtre Le Rive Gauche à St Etienne du Rouvray 
Le 7 décembre 2017 au Théâtre Le Rayon vert à St Valéry en Caux
Le 9 décembre 2017 au Tétris au Havre 
Les 12 et 13 décembre 2017 au Théâtre de St Nazaire
Les 19 et 20 décembre 2017 au Granit à Belfort 
Le 11 avril 2018 au Manège Maubeuge
Les 18, 19 et 20 avril 2018 au Théâtre d’Orléans
Le 27 avril 2018 au MA à Montbéliard
Le 15 mai 2018 au Théâtre de l’Agora à Evry
Le 18 mai 2018 au Théâtre de Grenoble
Les 24 et 25 mai 2018 à la Maison de la Culture de Bourges 
Le 29 mai 2018 aux Théâtres en Dracénie à Draguignan
Réserver cet évènement