Actualités
vendredi 21 septembre 2018
La peinture en clair-obscur du Caravage s’expose au Musée Jacquemart André
 
Actualités
vendredi 21 septembre 2018
Défilé de chars et dj sets dans les rues de Paris, la Techno Parade c’est ce samedi
 
Actualités
vendredi 21 septembre 2018
Le Monde entier danse à la Briqueterie
 
base

Sonic Protest, festival musical bien à part

Et une quatorzième édition pour un festival musical et militant. Stop à l’uniformité et aux conventions, Sonic Protest s’installe à Paris pour une dizaine de jours et vous allez en prendre plein les oreilles !
Vous ne connaissez presque aucun des noms à l’affiche du festival Sonic Protest, c’est normal ! C’est avec un malin plaisir que l’événement tente d’édition en édition de surprendre son auditoire en allant chercher des pointures des musiques spécialisées ou des artistes inconnus au bataillon dénichés on ne sait où ! Dans Sonic Protest, il y a “protest”, “protest” pour manifester un désaccord avec une musique unique, lisse et uniquement motivée par des intérêts commerciaux ! Alors à partir d’aujourd’hui, place à la singularité, à ce qui ne rentre pas forcément dans les cases, à ce qui dépasse, place à une odyssée sonore ! 

Jusqu’au 17 mars, le festival investit plusieurs lieux à Paris avec des expositions, conférences, projections et un beau programme de concerts taillé pour les oreilles les plus curieuses ! On vous parlait plus haut de singularité et ce n’est pas du pipeau ! L’événement invite par exemple le public à un concert déambulatoire à Vanves demain jeudi, qui le mènera de la salle Panopée au Théâtre de Vanves au rythme des concerts de Trevor Wishart, de Davide Tidoni et de Pancrace. Le jeudi 15, changement de cadre avec une soirée concert dans une église avec Arto Lindsay, Masami Kawaguchi et Seijiro Murayama & Thomas Brinkmann. L'Échangeur de Bagnolet est aussi de la partie avec une grosse soirée samedi 17 mars dès 20h  qui verra défiler Thomas Tilly, Maher Shalal Hash Baz, Satan, Paddy Steer, Terrine… Ils se produiront aussi pendant cette dizaine de jours : Mohamed Lamouri, Alec Empire, Kevin Drumm, Wild Classical Music Ensemble...

Cette année et dans le cadre des deuxièmes Rencontres Internationales autour des Pratiques Brutes de la Musique, le festival explore par ailleurs la thématique de la musique et du handicap. Ainsi, la Médiathèque musicale de la Ville de Paris accueille une exposition qui présente des projets réalisées par des personnes en situation de handicap. Il y aura à voir et à écouter pendant toute la durée du festival avec des photos, dessins, pochettes de disques et des extraits radiophoniques. L’exposition est agrémentée d’une après-midi radio et d’un concert avec Fabrice Foster, Glenn Marzinf et Les Troupes de l’Imaginaire le jeudi 7 mars. Vendredi 9 et samedi 10, tables rondes, échanges et concerts à FGO Barbara pour découvrir des artistes hors-cadre et pas seulement à cause de leur handicap.

Du 7 au 17/03/2018
Dans plusieurs lieux à Paris/IDF


Par Rita Carvalho