Actualités
jeudi 19 avril 2018
Le Disquaire Day fait la fête aux disquaires ce samedi
 
Actualités
mercredi 18 avril 2018
Le festival sur le jeu vidéo Press Start est de retour à la BPI
 
Actualités
mardi 17 avril 2018
Les croisières musicales Safari Boat reviennent pour une nouvelle saison
 
base

Une nouvelle méconnue de Jules Verne sur les planches

Tous les mardis, jusqu'au 27 mai, au Théâtre de Ménilmontant, se joue à 19h un spectacle pour enfants sombre et inquiétant, propre à faire frissonner son jeune auditoire : "Zacharius, horloger du diable".
Marre des "Blanche Neige", "Peter Pan", "Alice au pays des merveilles" et autres contes pour enfants archi rebattus, joués et rejoués jusqu'à vous en donner la nausée ? Il est vrai, Andersen, les frères Grimm, Lewis Carroll et consorts figurent au panthéon de la littérature jeunesse, matière théâtrale inusable et sans âge, toujours prompte à réjouir nos chérubins avides de rêveries féeriques et de voyages imaginaires. Mais avouons-le, cela fait un bien fou lorsqu’une programmation jeune public nous propose autre chose, hors des sentiers balisés des textes habituels. C’est le cas ici au Théâtre de Ménilmontant qui accueille un spectacle adapté d’une nouvelle méconnue de Jules Verne, "Maître Zacharius".

Maître Zacharius, vieil horloger aux airs de savant fou, a réglé l'ensemble de ses montres et pendules sur les battements de son propre cœur, pensant ainsi percer les secrets de l'existence. Mais un jour, tout son attirail s'arrête, une à une ses montres ne marchent plus, l'aiguille du temps se fige. Le vieux bonhomme comprend alors que sa fin est proche. Mais le diable intervient et se révèle à lui pour lui proposer de le sortir du pétrin en échange de la main de sa fille... On ne vous en dira pas plus, pour ne pas gâcher le plaisir du suspense.

A la mise en scène ainsi qu’au jeu, Antonio Nunes da Silva, porte avec panache ce spectacle plein de charme et d’ingéniosité. Seul en scène, il passe tour à tour d’un personnage à un autre avec une précision d’horloger - c'est le cas de le dire, et orchestre avec maestria non seulement la narration de l’histoire mais également les changements de décors à vue, prenant en charge toutes les composantes scéniques de la représentation. La scénographie et les costumes sont en harmonie avec ce récit sombre, parfois terrifiant, où le diable s’invite pour semer la discorde. L’esthétique du spectacle colle parfaitement à l'ambiance expressionniste et ombrageuse, à l’atmosphère crépusculaire et inquiétante de la nouvelle. Mariant des thématiques intemporelles (l’orgueil, la peur de la mort, les croyances magiques, la part diabolique de l’être humain, son désir d’éternité…), on  y retrouve le plaisir romanesque du frisson, de l’aventure, des élans fantastiques et du mystère. Et l'on découvre avec enthousiasme ce texte de jeunesse de l’auteur de ces romans d'aventures inoubliables ("Vingt Mille Lieues sous les mers", "Voyage au Centre de la terre", "Le Tour du monde en 80 jours"...) qui ont tant bercé notre imaginaire de jeune lecteur.

A voir à partir de 7 ans.

Par Marie Plantin

Zacharius Horloger du Diable
Du 9 janvier au 29 mai 2018
Au Théâtre de Ménilmontant
15 Rue du Retrait
75020 Paris
Réserver cet évènement