Actualités
vendredi 24 janvier 2020
Avec “hélas”, Nicole Genovese met à mal la famille et le théâtre dans un spectacle corrosif osé
 
Actualités
vendredi 24 janvier 2020
Le “J’accuse” ferme et délicat de Thissa d’Avila Bensalah
 
Diaporama
jeudi 23 janvier 2020
Le Faham, la pépite gustative des Batignolles
 

Exposition permanente de Dali Paris

Dalí Paris
75018 Paris

Cette collection est le fruit de l'inspiration extravagante de cet artiste emblématique du Surréalisme : des sculptures théâtrales, des dessins érotiques, des objets et mobiliers poétiques, peuplent l'univers fantasmagorique de l'inventeur des montres molles.

Du vendredi 1 janvier 2010 au mercredi 30 juin 2021
Tarifs : indisponible

Le dessin a Bologne : Carrache, Le Guerchin, Dominiquin...

Ecole nationale supérieure des beaux-arts
75006 Paris

C’est la Bologne maniériste et berceau du baroque, ville des grands décors dans les églises et les palais, que le Cabinet des dessins Jean Bonna met à l’honneur. Rassemblant des études de composition ou de figures destinées tant à des tableaux qu’à des grands décors, l’ensemble se propose d’illustrer la variété des genres abordés par les artistes bolonais des XVIe et XVIIe siècles, des maniéristes Biagio Pupini ou Bartolomeo Passerotti jusqu’aux peintres baroques les plus célèbres.

Du vendredi 24 janvier 2020 au vendredi 10 avril 2020
Tarifs : indisponible

Horace His de La Salle, collectionneur

Musée du Louvre
75001 Paris

Envisagée comme un hommage à l’extraordinaire et néanmoins méconnu collectionneur que fut Horace His de la Salle (1795-1878), cette exposition présentera une large sélection d’oeuvres lui ayant appartenu, avant qu’elles ne viennent enrichir divers musées français, le Louvre en particulier, au travers de nombreux dons et legs.

Du jeudi 7 novembre 2019 au lundi 3 février 2020
Tarifs : indisponible

Rosine Cahen : dessins de la Grande guerre

Musée d'Art et d'Histoire du judaïsme
75003 Paris

Entre 1916 et 1919, Rosine Cahen visite plusieurs hôpitaux militaires et exécute le portrait de grands blessés de guerre au pastel et au fusain. Cet ensemble de dessins d’une grande sensibilité, où l’artiste, dépassant l’horreur des blessures, s’attache à saisir l’expression des soldats convalescents, est ici présenté pour la première fois en France, faisant écho au travail de Jules Adler pendant la Première Guerre mondiale.

Du jeudi 17 octobre 2019 au dimanche 23 février 2020
Tarifs : indisponible