Actualités
vendredi 24 janvier 2020
Avec “hélas”, Nicole Genovese met à mal la famille et le théâtre dans un spectacle corrosif osé
 
Actualités
vendredi 24 janvier 2020
Le “J’accuse” ferme et délicat de Thissa d’Avila Bensalah
 
Diaporama
jeudi 23 janvier 2020
Le Faham, la pépite gustative des Batignolles
 

Sebastiãno Salgado : Gold

Polka galerie
75003 Paris

La Polka Galerie présente une exposition réalisée à partir du livre de Sebastião Salgado, Gold, qui parle des chercheurs d'or dans les mines.

Du jeudi 30 janvier 2020 au samedi 14 mars 2020
indisponible

Mai Lucas : une jeunesse chinoise

Loft 19
75019 Paris

L’exposition de Maï Lucas réunit un ensemble de 15 portraits réalisés en Chine entre 2016 et 2017 dans les villes de Kunming et Changsha.

Du jeudi 16 janvier 2020 au dimanche 2 février 2020
indisponible

Abbas Kiarostami

Centre Pompidou
75004 Paris

Depuis Où est la maison de mon ami ?, en 1987, puis Le Goût de la cerise, dix ans plus tard, pour lequel il reçoit la Palme d’or au Festival de Cannes, Abbas Kiarostami est considéré comme le maître du cinéma iranien. Cinéaste, scénariste, mais aussi photographe, il était un artiste total, dont la production est aussi dense que polymorphe et dont l’influence s’impose aujourd’hui. Le Centre Pompidou revient sur l’ensemble de son œuvre, à travers une rétrospective intégrale.

Du jeudi 9 avril 2020 au dimanche 17 mai 2020
Tarifs : indisponible

Anne Rearick : True West

Galerie Clémentine de la Féronnière
75004 Paris

Le décor de l'histoire photographique d'Anne Rearick se déploie dans différents territoires des Etats-unis traversés par plusieurs générations de sa famille, telles que l'Oklahoma, l'Idaho... Cette grande photographe américaine travaille dans le temps, en noir et blanc, dans une atmosphère cinématographique.

Du samedi 16 novembre 2019 au samedi 14 mars 2020
indisponible

Laia Abril : a History of Misogyny

Galerie Les filles du calvaire
75003 Paris

On Rape se compose d’un ensemble de photographies, d’objets et de témoignages. Le projet est pensé comme une véritable installation dont l’agencement dans l’espace constitue le cœur plastique. Ces éléments interconnectés n’offrent pas une approche linéaire ou chronologique mais permettent au contraire plusieurs niveaux de lecture. En créant des ponts entre l’histoire, les lieux et les cultures, Laia Abril rappelle l’universalité du drame du viol.

Du samedi 25 janvier 2020 au samedi 22 février 2020
indisponible

Coeurs, du romantisme dans l'art contemporain

Musée de la Vie romantique
75009 Paris

Le musée de la Vie romantique présente une sélection inattendue de quarante œuvres de trente artistes contemporains autour de la représentation du coeur comme expression du sentiment amoureux, en écho à l’une des thématiques phares du romantisme. Le coeur en tant qu’organe, motif et symbole est présenté ici à travers différentes techniques : peinture, dessin, sculpture, céramique, néon et photographie.

Du vendredi 14 février 2020 au dimanche 12 juillet 2020
Tarifs : indisponible

Notre monde brule

Palais de Tokyo
75016 Paris

L’exposition Notre monde brûle propose un regard engagé sur la création contemporaine depuis le Golfe Persique où les guerres et les tensions diplomatiques n’ont cessé de déterminer l’histoire de ce début de XXIe siècle. Le titre fait référence aux drames humains que génèrent les conflits successifs dans cette région tout en intégrant de manière plus large les catastrophes écologiques incarnées par les immenses feux de forêt destructeurs de l’Amazonie à la Sibérie en passant par la Californie.

Du vendredi 21 février 2020 au dimanche 17 mai 2020
Tarifs : indisponible

Delphine Balley : voir c'est croire

Galerie Folia
75006 Paris

La galerie Folia accueille Delphine Balley, la lauréate du Prix de la Photo Camera Clara 2019, et Arno Brignon, mention spéciale.

Du jeudi 9 janvier 2020 au samedi 22 février 2020
indisponible

Anne Pontet, Yves Chevallier : Mistral noir

Anis Gras - Le lieu de l'autre
94110 Arcueil

Les légendes, mythes et croyances de la Drôme provençale inspirent Anne Pontet qui crée des installations photographiques in situ. L’exposition Mistral noir réanime trois de ces installations, accompagnées d’un texte d’Yves Chevallier.

Du samedi 18 janvier 2020 au vendredi 7 février 2020
Tarifs : indisponible

Paris des photographes

Galerie Argentic
75005 Paris

La galerie Argentic travaille sur cette exposition depuis plusieurs années et a collecté, spécialement pour cette occasion, des pièces uniques présentées ici pour la première fois. Ce sont cinquante chefs d’œuvre des maîtres de la photographie en provenance directe des artistes ou de collections privées. Le thème qui réunit toutes ces œuvres est la représentation de Paris et de ses habitants depuis le XIXème siècle jusqu’à aujourd’hui.

Du vendredi 24 janvier 2020 au samedi 7 mars 2020
indisponible