Actualités
mercredi 19 février 2020
Expérimenter les contraires à la Cité des Sciences et de l’Industrie
 
Actualités
mardi 18 février 2020
Leçon d’anatomie, chirurgie et chorégraphie, par la Compagnie L’Ebouriffée
 
Actualités
lundi 17 février 2020
Banquet de noce burlesque au Théâtre de Paris
 

Catherine Dreyfus, Catherine Grive - Poi(d)s

Carreau du Temple
75003 Paris

C’est l’histoire d’une femme qui désire un fils plus que tout au monde. Catherine Dreyfus et Catherine Grive nous entraînent aux confins de la déraison, faisant jaillir, dans les plis des secrets de famille, un univers fantaisiste.

Le mercredi 25 mars 2020
Tarifs : indisponible

Brahim Bouchelaghem - Zahrbat

Grange dîmière - Théâtre de Fresnes
94260 Fresnes

Dans ce solo mythique, le danseur et chorégraphe rend un hommage à son père immigré algérien, arrivé en France dans les années 60.

Le vendredi 3 avril 2020
Tarifs : indisponible
Performance

Y'a un os! Quand la paleonthologie se choregraphie & l'obstetrique politique

Performance Théâtre de la Reine-Blanche
75018 Paris

En 1960, un anthropologue américain ravit le monde scientifique en donnant une explication rationnelle à une des plus grandes angoisses humaines: l’accouchement... Malheureusement, sa théorie est mal interprétée et nous en payons encore le prix ! que faire de cette encombrante découverte à l’heure où, justement, on remet en question la pertinence des vieilles injonctions relatives au bon déroulement de l’accouchement ? Et si au lieu de l’expliquer, de le dessiner, nous le dansions ?

Le mardi 26 mai 2020
Tarifs : indisponible

Elodie Sicard - Les assaillants

Panopée
92170 Vanves

Face aux enjeux environnementaux, Elodie Sicard danseuse-­-auteur et ses collaborateurs proposent une réflexion engagée sur le rapport de l’homme à la nature et plus généralement son environnement. Par la création d’un triptyque chorégraphique, Les Alibis – Les Assaillants – Les Aspirants, Elodie Sicard porte un regard Sur les changements permanents des systèmes, aussi bien intimes et physiques que sociaux et environnementaux.

Le mardi 17 mars 2020
Tarifs : indisponible

La (Deca)danse #5

Théâtre
92170 Vanves

Rendez-vous incontournable d’Artdanthé depuis 5 éditions, découvrez 8 étapes de travail et 2 performances in situ, pensées pour le contexte vanvéen.

Du samedi 7 mars 2020 au samedi 14 mars 2020
Tarifs : indisponible

Jeanne Brouaye - Ce qu'il reste a faire et la ou nous sommes

Panopée
92170 Vanves

Pièce pour des tasseaux, une personne et des micros. L’opération consiste à construire un paysage/maison une sorte d’abri avec des tasseaux de bois et à le consacrer par le rituel. Jeanne Brouaye part de gestes d’usage : assembler, nouer, hisser. Et peu à peu, elle crée un espace poétique où le corps dansant vient animer (dans le sens de donner vie) cette architecture symbolique qui ne comporte aucun mur.

Le jeudi 19 mars 2020
Tarifs : indisponible

Clement Aubert- Danse avec le Yak

Panopée
92170 Vanves

Danse avec le yak est un solo, un western contemporain et une épopée quichottesque. C’est un western par son esthétique plastique et sonore ; il est aussi quichottesque car il s’inspire des caractéristiques et mésaventures du célèbre personnage de Cervantès.

Le jeudi 5 mars 2020
Tarifs : indisponible
Hip-Hop

Pockemon Crew - Empreinte

Hip-Hop Bobino
75014 Paris

Rachid Hamchaoui et Mabrouk Gouicem, du collectif Pockemon, réunissent autour d'eux 6 danseurs interprètes issus de plusieurs générations du mouvement hip-hop. De cette réunion émerge "Empreinte", création originale qui nous plonge dans un voyage trépidant à travers le temps.

Du mercredi 19 février 2020 au samedi 22 février 2020
Tarifs : à partir de 12€

Family Day

Le Regard du Cygne
75020 Paris

Family day est un temps ouvert dédié à toute la famille. Conçus pour les plus petits comme les plus grands, un atelier de pratique et un spectacle, sont à expérimenter tout au long de la journée.

Le samedi 21 mars 2020
Tarifs : indisponible

Seydou Boro - Koteba

Théâtre de l'Arlequin
91390 Morsang-sur-Orge

Pour cette création, Seydou Boro s’inspire d’un rite, le « Boûgô », qui permet à ses pratiquants de dénoncer ou de confesser de mauvaises actions. La parole est alors libérée, entendue, acceptée et respectée par les villageois. L’inceste, le viol, l’abus ... Comment dire l’indicible ? Pour ce solo, sa dernière pièce de danseur, Seydou Boro incarne ce « diable », duquel surgissent voix et états de corps. Il nous livre les indignations d’un homme face à l’inacceptable.

Le samedi 21 mars 2020
Tarifs : indisponible